Assurance et risque aggravé de santé : comment la dépression est-elle prise en charge par les assureurs ?

Contrairement aux idées reçues, en Europe, la France fait partie des pays où l'on consomme le moins d'antidépresseurs. La dépression reste néanmoins une maladie chronique très présente, avec plus d'un français sur huit atteint. En plus des difficultés liées aux symptômes, les malades doivent parfois faire face à certaines barrières. La recherche d'un contrat de prévoyance peut par exemple être plus difficile. Fort heureusement, il existe des assureurs qui proposent des solutions adaptées !

Comprendre la dépression

L'état dépressif ou dépression peut être définie comme un dérèglement de l'humeur. Elle peut affecter les dispositions affectives et émotionnelles et engendrer une tristesse excessive. Cette dernière est parfois couplée avec des phases excessives de joie.

Les conséquences de la dépression peuvent aussi être multiples. En dehors du mal-être ressenti, elle peut pousser à se couper des autres, empêcher d'avoir une vie sociale normale ou encore de travailler. Dans les cas les plus graves, elle peut même pousser au suicide. Elle ne doit donc pas être prise à la légère, et nécessite l'encadrement de professionnels de santé qualifiés.

Dans certains cas, les troubles dépressifs entraînent la nécessité d'une mise en arrêt de travail, pouvant entraîner une perte de revenus. L'hospitalisation peut être préconisée par les professionnels de santé, notamment lorsque le patient représente un danger pour lui-même.

Les symptômes de la dépression

Il est assez difficile de dresser une liste exhaustive des symptômes de la dépression, tant ils peuvent être divers d'un individu à un autre. Il est conseillé de consulter, si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Fatigue et manque d’énergie récurrent
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l’appétit, qu’il s’agisse de manger plus ou moins qu’à votre habitude
  • Maux de tête ou de ventre à répétition
  • Tristesse
  • Perte d'intérêt pour les autres, ses activités professionnelles ou ses hobbies
  • Sentiment de culpabilité ou d’échec
  • Perte d’estime de soi
  • Troubles de la concentration
  • Pensées suicidaires

Le diagnostic de la dépression peut être posé par votre médecin traitant. Cette mission peut aussi revenir à des professionnels de la question comme les psychiatres.

Quelles sont les causes de la dépression ?

On distingue trois grands types de dépression ayant chacune leurs propres causes :

  • La dépression névrotique ou psychotique, qui peut altérer la perception de la réalité et entraîner des phases paranoïaques
  • La dépression psychogène ou endogène, liée à des facteurs psychologiques ou biologiques
  • La dépression réactionnelle, qui fait directement suite à un événement déclencheur

Notez par ailleurs qu'une personne ayant un terrain propice à la dépression pourra être plus facilement affectée par un élément déclencheur qu'un autre profil. La perte d'un être proche ou encore une rupture peuvent donc facilement plonger une personne fragile dans cet état.

S’assurer quand on souffre de dépression

Pourquoi faut-il la déclarer dans le questionnaire de santé ?

Lorsque vous souscrivez à une assurance décès, vous devrez remplir le fameux questionnaire médical. Ce document a pour but de permettre à votre assureur de connaître votre profil pour vous proposer un contrat adapté. Vous avez l'obligation légale de répondre honnêtement aux questions qui vous sont posées, pour que le contrat ne soit pas annulé.

La dépression est une maladie chronique que vous devez déclarer en remplissant votre questionnaire de santé. Pour les assureurs, cette information est capitale pour mesurer le risque de décès avant l'âge prévu au contrat. En effet, on estime que chez une personne dépressive, le risque de suicide est jusqu'à 30 fois supérieur que chez un individu ne présentant pas ce genre de troubles cognitifs. Elle peut donc être considérée comme un risque aggravé de santé par les assurances.

Quels examens pour s’assurer avec cette maladie chronique ?

La plupart du temps, des examens médicaux vous seront demandés par votre assureur pour pouvoir souscrire un contrat. Certains se contentent d'un examen médical effectué auprès de votre médecin traitant. Pour les autres, un rendez-vous avec un psychiatre sera nécessaire pour évaluer votre état de santé. Chez Getlife, l’assurance décès, c’est sans examen médical !

Clause d’exclusion et dépression

La difficulté des personnes souffrant de troubles dépressifs à s’assurer est une réalité. Si vous souffrez de cette maladie chronique que vous avez déjà tenté de trouver ce type de contrat, vous avez certainement été confronté à des refus de la part des assureurs. Au même titre que les personnes souffrant d'hypertension, d'asthme ou encore d'obésité, vous risquez donc de devoir écumer les compagnies d'assurances pour trouver la bonne.

Au-delà de la difficulté de trouver un contrat d'assurance, certains assureurs ne proposent pas de formule adaptée. De nombreux contrats prévoient notamment que le suicide soit une cause d'exclusion. Cela signifie que pour cette cause de décès, les bénéficiaires de l'assurance décès ne profiteront aucune des garanties prévues au contrat. C’est un vrai non-sens de proposer des contrats aux personnes souffrant de dépression, sans prendre en compte la plus grande possibilité que cette cause de décès se présente.

Clause d’exclusion, qu’est-ce que c’est ?

Une clause d'exclusion de garantie peut être et doit être incluse dans le contrat d'assurance décès. Ce dernier établit clairement les devoirs et responsabilités de chacun ainsi que le périmètre des garanties, et possibles exclusions. Celles-ci permettent ensuite à l'assureur d'accepter ou pas de déclencher les couvertures lors de la survenance d'un sinistre. Ces clauses d’exclusion devront donc être spécifiques, formelles et sur une période donnée.

Certaines exclusions peuvent être totales ou partielles. Dans le cadre d’une exclusion partielle, le montant de l’indemnisation peut se voir diminuer. Il faudra aussi distinguer les exclusions contractuelles, c’est-à-dire dû au contrat. Par exemple, dans le contrat d’assurance décès, on pourra ajouter un complément de garantie en cas d’ invalidité.

Getlife vous assure !

L’assurance sans examens médicaux pour les malades chroniques Getlife assure plus de 7 000 maladies chroniques. Nous avons effectivement choisi de proposer des formules inclusives, ouvertes aux personnes souffrant de diverses pathologies. C'est donc tout naturellement que nous avons décidé d'ouvrir nos contrats aux personnes souffrant de dépression.

En France, plus de 13 % de la population âgée de plus de 15 ans souffre de dépression*. Ces chiffres sont notamment en hausse depuis la crise sanitaire, et l'isolement qu'elle a occasionné pendant les phases de confinement. On observe par ailleurs un phénomène encore plus important chez les jeunes, avec plus de 20 % des 15-24 ans concernés. Si vous faites partie de ces statistiques, sachez qu'il existe des solutions d'assurance pour vous.

L’assurance décès avec Getlife

Nous proposons des assurances 100 % en ligne. Fini les tracas administratifs et les rendez-vous chez l'assureur, vous pouvez souscrire directement depuis chez vous. Sur notre site, vous pouvez effectuer un devis en seulement quelques clics. Vous obtiendrez une estimation de votre cotisation, en fonction de votre profil et de vos éventuelles maladies chroniques. L'utilisation des nouvelles technologies nous permet de vous proposer des délais de traitement raccourcis. Nous restons évidemment disponibles pour répondre à toutes vos questions par mail ou par téléphone. Des services de qualité, sans lourdeur administrative, c’est par ici !

*Source : drees.solidarites