Comment lire la cotisation prévoyance sur mon bulletin de paie ?

Paiement de la mutuelle, versement des différentes prestations sociales ou encore cotisation de la prévoyance collective, la compréhension de toutes ces lignes peut être un véritable casse-tête. La lecture éclairée d’un bulletin de paie est indispensable pour comprendre ce qui est retiré au salaire brut, avant qu’un salaire net vous soit versé. En quelques minutes, découvrez comment décoder la cotisation prévoyance sans avoir à reprendre des études de gestionnaire de paie !

La prévoyance est-elle obligatoire sur la fiche de paie ?

Lorsque votre employeur vous propose une prévoyance collective, il est dans l’obligation de la faire apparaître sur votre bulletin de paie. Vous pourrez donc y retrouver combien coûte la cotisation prévoyance. Le document fait également apparaître le montant pris en charge par l’employeur.

Les entreprises doivent-elles obligatoirement proposer une prévoyance collective ?

Sachez que tous les salariés ne se voient pas forcément proposer ce type d’avantages. Pour les cadres, il s’agit d’une véritable obligation pour les employeurs. En revanche, la prévoyance collective ne sera proposée aux salariés non-cadres que sur décision de la direction. Il est aussi possible qu’un référendum au sein de l’entreprise permette d’obtenir ce genre d’avantages.

Vous ne trouvez pas cette ligne sur votre fiche de paie ? C’est peut-être parce que vous n’avez pas droit à une prévoyance collective. La plupart du temps, l’information sur ce type de droit est assez claire au moment de l’embauche. Vous pouvez néanmoins vous renseigner directement auprès de votre employeur.

Où se trouve le montant de la prévoyance sur la fiche de paie ?

Comprendre votre fiche de paye peut être un véritable parcours du combattant pour certains, alors retrouver la ligne prévoyance … Elle peut apparaître de différentes manières en fonction du formalisme adopté par la personne chargée d’éditer votre bulletin. Parmi les dénominations les plus courantes, il est possible que la ligne s’intitule « Prévoyance » ou « Complémentaire incapacité invalidité décès ». Cette information peut également se trouver dans la rubrique « Cotisations et contributions ».

Comment interpréter la ligne de cotisation prévoyance du bulletin de paie ?

La plupart du temps, l’interprétation de la ligne prévoyance est assez simple. Les colonnes pouvant être intitulées « Part salariale » ou encore « Salarié » indiquent les montants que vous payez. Ils sont ceux qui sont retirés de votre salaire brut. Dans la colonne intitulée « Part salariale » ou « Employeur », vous trouverez le montant alloué par l’entreprise pour contribuer à la cotisation. Vous pouvez trouver cette information sous forme de somme et/ou de pourcentage du salaire.

Néanmoins, vous pouvez aussi voir apparaître la prévoyance sous d’autres formes comme sur la fiche de paye ci-dessous où vous voyez affichées plusieurs lignes.

Voici un exemple

La ligne « Sécurité Sociale Maladie Maternité Invalidité Décès » correspond à la cotisation pour le régime général de la Sécurité sociale. Elle est à la charge exclusive de l’employeur.

Les lignes « Complémentaire Incapacité invalidité Décès TA » et « TB » viennent s’ajouter aux prestations du régime de base. Ce sont des prestations non obligatoires prises en charge en partie ou entièrement par l’employeur.

La ligne « Accidents du travail – Maladies professionnelles » est à la charge de l’employeur. Elle couvre les risques d’accidents du travail, les maladies professionnelles et les accidents du trajet.

**Bon à savoir : ** Le salaire peut être soumis à différents taux en fonction de son montant. La Sécurité Sociale prévoit des tranches. Les personnes dont le salaire est supérieur à la tranche A verront donc apparaître la ligne cotisation sur deux lignes, indiquant un taux prélevé sur la tranche A et un taux prélevé sur la tranche B.

Pour en savoir plus sur les garanties offertes par votre prévoyance collective, vous pouvez vous référer à votre service ressources humaines, ou encore directement à la compagnie d’assurance proposant le contrat. Dans certains cas, une assurance décès individuelle reste incontournable en complément. Rendez-vous sur notre site pour trouver une formule sur mesure si vous vous trouvez dans ce cas de figure !