Coût des obsèques : comment le diminuer ?

En France, le coût des obsèques peut fortement varier en fonction de certaines conditions (enterrement ou crémation, matériau du cercueil, transport, voeux du défunt, …). Il est assez facile de trouver des estimations de budget d’une inhumation ou d’une crémation. Il faut en revanche être en mesure d’accéder au détail de la facture, pour savoir comment diminuer le prix total des obsèques. Car parfois, certaines dépenses arrivent là ou on ne les attend pas ! Entre dépenses imprévues et coûts cachés, l’addition peut vite grimper et la facture finale peut être très salée.

La composition des frais d’obsèques

L’inhumation est ce qu’on appelle communément l’enterrement. Si vous ou l’un de vos proches optez pour cette solution, sachez que le coût global est généralement d’environ 4500 €. Voici le détail des coûts :

Pour un enterrement :

  • Le cercueil peut être facturé entre 400 et 3 000 €. Le coût moyen est de 1 000 € pour un cercueil classique en chêne. Attention, les poignées du cercueil sont en option, et peuvent coûter une centaine d’euros. Elles sont obligatoires lorsque des professionnels sont chargés de porter le cercueil.
  • Les personnes qui portent le cercueil doivent être rémunérées. Vous débourserez entre 300 et 600 € pour ce service.
  • Le convoi avec le cercueil et toutes les démarches administratives qui y sont liées vous seront facturés entre 100 et 500 €.
  • En cas d’enterrement, si vous n’avez pas déjà un caveau, il faut compter entre 100 et 1000 € pour pouvoir creuser et créer le caveau. En fonction des exigences du défunt, ce coût peut être beaucoup plus important.
  • Si le corps doit être présenté à la famille, la toilette mortuaire et les frais de conservation seront facturés entre 150 et 500 €.
  • En cas de nécessité à rapatrier le corps, les frais seront facturés au nombre de kilomètres parcourus.

Pour une crémation, il faut débourser environ 3 500 € :

  • Pour une crémation, il faut compter entre 50 et 300 € pour une urne, en fonction de votre choix de modèles,
  • Voire scellement sur un monument funéraire, et inhumation de l’urne dans le cas d’un caveau familial par exemple.

Dans les deux cas, il faudra penser à :

  • La plaque d’identité du défunt qui est obligatoire, et coûte entre 30 et 50 €. Il s’agit d’une petite plaque métallique reprenant les éléments d’identité de la personne.
  • La diffusion d’un avis nécrologique, qui peut coûter entre 150 et 900 € en fonction de sa taille.
  • Les frais d’ouverture et de fermeture de sépulture, qui peuvent atteindre la somme de 1 000 €.
  • La conservation en chambre funéraire, dont le tarif est compris entre 130 et 700 €.
  • La cérémonie religieuse dont les tarifs peuvent varier entre 300 et 1 200 €. Des frais supplémentaires peuvent être facturés. La présence d’un registre le jour de la cérémonie coûte environ 50 €. Il faudra aussi ajouter le prix des couronnes et des gerbes de fleurs.

Quelles sont les solutions pour payer moins cher et baisser le coût des obsèques ?

Vous l’aurez compris, avec le coût du cercueil et de la sépulture en moins, la crémation est en générale plus accessible que l’inhumation. Pour que les funérailles soient les moins coûteuses possibles, vous pouvez :

  • Acheter un cercueil moins cher
  • Acheter peu ou pas de fleurs
  • Ne pas demander de soins de conservation pour pouvoir présenter le corps
  • Éviter les déplacements
  • Ne pas effectuer de cérémonie religieuse ou civile
  • Comparer les prix de plusieurs entreprises de pompes funèbres, et faîtes appel au bouchez-à-oreille. Au besoin, demander de l’aide autour de vous pour ce genre de choses si vous n’avez pas la tête à ça.
  • Demander des devis qui précisent les prestations obligatoires ou services courants, et celles additionnelles.

Par ailleurs, les obsèques peuvent être 30 % moins cher en province qu’en région parisienne. Vous avez donc tout intérêt à privilégier des funérailles en dehors de ce secteur.

Rappel des prestations obligatoires

  • Organisation pratique des obsèques avec tout ce que ça comporte comme demandes d’autorisation, gestion de dossier,
  • Mise à disposition d’un véhicule agréé pour le transport du corps,
  • Vente d’un cercueil conforme,
  • Frais de personnels pour l’inhumation (porteurs, fosse, ouverture, fermeture caveau, …),
  • Frais de crémation, plus urne et plaque mortuaire,
  • Soins de conservation ou thanatopraxie si le transport du corps est demandé par un pays étranger.

Vous faites face au décès d’un proche

Les aides pour payer les obsèques

Seule la CPAM peut participer au remboursement des obsèques dans le cas d’un décès suite à un accident de travail ou une maladie professionnelle. En dehors de ce cas, les héritiers auront la possibilité de financer une partie des obsèques grâce à l’aide de la sécurité sociale, qui peut atteindre 1 200 €. Lorsque le défunt dispose des fonds nécessaires, les héritiers peuvent aussi demander un déblocage d’un montant de 5 000 €.

Pour en savoir plus sur les différentes façons de se faire rembourser les frais d’obsèques, vous pouvez lire notre article sur le sujet. Si vous faites face à la perte d’un proche, cela vous aidera peut-être à trouver les bonnes solutions.

Le choix des obsèques les moins chères : la bonne solution ?

Alors, bien entendu, il est possible d’organiser les funérailles les moins chères possible. Il n’en reste pas moins que le respect des dernières volontés de ceux qui nous sont chers passe parfois par des coûts inévitables. Par exemple, si la personne que vous avez perdue était croyante, ces dernières volontés étaient probablement d’avoir une cérémonie religieuse. Il faut donc trouver le bon compromis entre vos moyens et ce qu’aurait voulu le défunt.

Vous préparez des obsèques

Qui doit payer les obsèques ?

Selon la loi, sans dispositions prises par le défunt, c’est aux héritiers que revient la charge des obsèques. La dépense reviendra donc à un conjoint survivant, aux enfants ou encore aux petits-enfants. Il est de votre responsabilité, si vous préparez vos obsèques, de penser à ceux qui devront s’acquitter des frais. Vous devez notamment faire un point sur leur capacité financière à y faire face.

Faites le point sur vos moyens

Vous pouvez décider de soulager vos proches des frais d’obsèques. Pour cela, vous pouvez directement contacter des pompes funèbres. Vous avez la possibilité de régler directement l’avance des différents frais liés à vos dernières volontés. Encore faut-il pouvoir débourser plusieurs milliers d’euros.

La rédaction des dernières volontés

Le financement des obsèques n’est pas la seule chose à laquelle vous devez penser. Il peut être utile de savoir si le défunt a fait une liste de toutes ses dernières volontés. Le décès d’une personne peut aussi intervenir de façon soudaine, n’ayant pas laissé le temps à ses proches de savoir quelles étaient ses envies en matière d’inhumation de crémation par exemple. Vous pouvez donc choisir d’aborder ce sujet avec vos proches.

Vérifier que le défunt n’avait pas souscrit d’assurance décès

L’assurance décès est une excellente façon de préparer le financement des obsèques. Sans avoir à débourser plusieurs milliers d’euros d’un coup, vous pourrez financer la totalité de vos funérailles. En échange d’une cotisation mensuelle, votre assureur s’engage à avancer les frais d’obsèques. Ce montant varie généralement autour de 4 000 €.

Il faudra veiller à choisir votre contrat en fonction de ce dont vous avez réellement besoin. La temporaire décès permet d’assurer le financement des obsèques, si le décès intervient avant l’âge prévu au contrat. En général, il est fixé entre 75 et 85 ans. Ce type de contrat peut être l’occasion de prévoir le versement d’un capital d’une rente à la famille et aux proches, dans le cas où il nous arriverait quelque chose. Peut-être y’a-t-il un contrat d’assurance décès au nom du défunt ?

Ni d’assurance obsèques

L’assurance obsèques comme son nom l’indique permet de faire face aux dépenses inhérentes aux funérailles, et seulement aux funérailles. Certains assureurs proposent en option des services complémentaires comme la gestion de l’organisation, …

Peut-être que le défunt avait contracté une assurance obsèques ?

L’assurance décès avec Getlife

La prise en charge des frais funéraires par Getlife

Chez Getlife, nous sommes spécialistes de la temporaire décès. En souscrivant une assurance décès Getlife, nous vous avançons les frais d’obsèques jusqu’à 10 000 €. Cette somme est bien plus que suffisante puisque le coût moyen des obsèques se situe entre 3 500 € et 5 000 €.

Comment fonctionnent nos services ? Vous n’avez jamais croisé d’agence Getlife en vous baladant en ville ? C’est normal ! Nous avons choisi de proposer un service 100 % digital. De la souscription du contrat au déblocage des garanties, tout se passe donc en ligne point vous aurez la possibilité de contacter l’un de nos conseillers par téléphone ou par mail.

Nous avons conscience de la nécessité de réduire les délais de traitement et la lourdeur administrative en matière d’assurance. Nous vous proposons par ailleurs les meilleures garanties au meilleur prix. Le soutien des plus grands assureurs et réassureurs français contribue à la qualité de nos services, et à la satisfaction de nos clients. Envie d’essayer ? Rendez-vous sur notre site pour un devis en moins de 3 minutes !