Getlife

Allocation veuvage : qui y a droit ?

allocation de veuvage

L’allocation veuvage est un coup de pouce financier versé au conjoint survivant. Elle est versée sur une période définie. Mais, même temporaire, l’allocation veuvage peut être d’une importance capitale après le décès d’un époux ou d’une épouse. Son versement répond à certaines conditions notamment d’âge et de ressources. Revue en profondeur de celle qu’on confond souvent à tort avec la pension de réversion.

Quelles sont les conditions pour percevoir la pension de veuvage ?

Concernant le défunt 

Pour prétendre à l’allocation veuvage, le défunt doit avoir été affilié à l’assurance vieillesse pendant au moins trois mois. Les trois mois peuvent être continus ou non, pendant la dernière année de vie de celui-ci.

Concernant le mari ou la femme

Il existe aussi des conditions liées à la veuve ou au veuf. Il faut notamment :

  • Avoir moins de 55 ans
  • Résider en France
  • Être veuf et ne pas vivre en couple, même en concubinage
  • Les ressources cumulées des 3 derniers mois civils ne doivent pas dépasser 2 370,71 €

 

Concernant le lieu de résidence du conjoint survivant, certaines exceptions peuvent être faites. N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de la caisse de retraite dont dépendait le défunt. 

 

Calcul de l’allocation veuvage : quels types de revenus sont pris en compte ?

Les ressources prises en compte dans le calcul des revenus du conjoint survivant sont les revenus :

  • Professionnels
  • Issus de biens mobiliers et immobiliers
  • Les prestations d’origine étrangère
  • Pensions de veuve de guerre
  • Avantages d’invalidité et de vieillesse
  • Capitaux décès

 

En dehors de cela, toutes les autres ressources ne sont pas prises en compte. Il s’agit notamment de l’allocation adulte handicapé, de l’allocation logement ou encore des APL. Si vous percevez le capital décès versé par le régime général où le régime agricole, il ne sera pas non plus comptabilisé. Pour finir, le RSA, les prestations familiales d’assurance maladie ou d’assurance maternité ainsi que la retraite du combattant ne seront pas pris en compte dans le calcul.

 

En pratique : durée et versement 

À partir de quand perçoit-on l’allocation de veuvage ?

Si la demande d’allocation de veuvage est effectuée dans les 12 mois suivant le décès, la location est perçue au premier jour suivant le décès. Une rétroactivité est donc possible. Lorsque la demande est effectuée plus d’un an après la date du décès, le versement commence au premier jour suivant la demande.

Quel est le montant de l’allocation de veuvage ?

Le montant de l’allocation de veuvage est de 632,19 € par mois. Ce montant est versé tous les mois au bénéficiaire. Notez que si vos ressources évoluent, il est possible que cette somme diminue.

Quelle est la durée de l’allocation de veuvage ?

L’allocation de veuvage est versée pendant une durée maximum de 2 ans. En revanche, si vous aviez 50 ans au moment du décès de votre conjoint, vous pourrez donc profiter de cette aide jusqu’à vos 55 ans. Par ailleurs, pour atteindre la durée maximale de versement, il faut continuer à remplir les conditions précédemment indiquées.

 

Allocation veuvage et pension de réversion : la différence 

Vous l’aurez compris, l’allocation de veuvage se réserve à ceux qui ont perdu leur conjoint avant leurs 55 ans. La pension de réversion est quant à elle une aide égale à une part de la retraite du défunt. Elle est perçue à partir des 55 ans du conjoint survivant. 

En d’autres termes, l’allocation de veuvage est une sorte d’aide d’attente, permettant aux plus modestes de pouvoir attendre l’arrivée de la pension de réversion. Par ailleurs, contrairement à l’allocation de veuvage, la pension de réversion n’a pas de date limite. 

Des questions sur la pension de réversion ? Getlife a écrit plusieurs articles sur le sujet !

 

Bon à savoir : 

Est-ce que je peux cumuler allocation veuvage et pension de réversion ?

Si vous percevez la totalité de la pension de réversion de votre conjoint décédé, vous ne pouvez pas prétendre à l’allocation veuvage. En revanche, si vous touchez une partie de la réversion, parce que votre conjoint s’est remarié, vous pouvez compléter cette dernière avec l’allocation veuvage. Il faudra bien entendu répondre aux mêmes conditions de revenus mentionnées précédemment. 

 

Je complète mes revenus avec l’assurance décès Getlife

Pourquoi miser sur la prévoyance décès ?

Un contrat d’assurance décès peut vous permettre de préparer l’avenir de ceux qui vous sont chers. En échange d’une cotisation mensuelle fixe, vous obtenez des garanties en cas de décès. Vous pourrez ainsi prévoir le versement d’un capital ou d’une rente à votre conjoint survivant. Cette solution est particulièrement indiquée, si vous savez que ce dernier dispose de revenus modestes.

L’avantage de la prévoyance individuelle, c’est qu’elle vous permet de choisir le montant de vos garanties. Vous pourrez donc adapter votre cotisation à vos moyens. Vous avez aussi la possibilité d’adapter vos garanties aux besoins éventuels de votre moitié, s’il vous arrivait quelque chose.

Faîtes confiance à Getlife

Si vous avez trouvé cet article simple et facile d’accès, sachez qu’il est à l’image de nos services. En tant qu’assurtech, nous proposons des contrats d’assurance décès en ligne. Vous pouvez obtenir un devis et souscrire à l’une de nos solutions en seulement quelques clics. Pas d’examens médicaux. Pas de paperasse.

Grâce à l’appui des plus grands assureurs et réassureurs français, nous vous proposons des contrats avec la couverture nécessaire pour assurer l’avenir de vos proches. Vous pouvez enfin choisir les solutions qui correspondent le plus à vos besoins. Le sur-mesure en matière d’assurance à des prix abordables : c’est possible !

 

Source : 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F744

Calcula tu precio con Getlife...

Asegúrate en 3 minutos 100% online, aprobamos tu solicitud de forma instantánea.