Le montant du capital décès de votre prévoyance entreprise sera-t-il à la hauteur de vos cotisations ?

Dans les petites lignes de votre fiche de paye, vous avez peut-être déjà jeté un œil à la partie prévoyance entreprise. Savez-vous combien vous et votre employeur cotisez pour celle-ci ? Quels sont les taux et montants souscrits ? Quel capital pour l’assurance décès par exemple ? Quelles sont les autres garanties couvertes ? Êtes-vous sûr que vous et votre famille soyez entièrement protégés sans prévoyance individuelle en complément ?

Votre contrat prévoyance entreprise

Qu’est-ce que la prévoyance entreprise ?

Celle qu'on appelle aussi la prévoyance collective est une assurance éventuellement mise en place par l'employeur. Elle permet aux salariés de profiter de garanties, en échange d'une cotisation moins importante que dans le cadre d'un contrat individuel. En effet, l'employeur prend en charge une partie de cette dernière.

La prévoyance collective, ça peut être une assurance décès, invalidité, incapacité ou encore autonomie et dépendance. C’est un contrat qui permet le versement de capital ou d’une rente aux bénéficiaires en cas de sinistre. En France, il existe certains cas où les employeurs sont obligés de proposer un contrat de prévoyance à leurs collaborateurs. À la différence de la mutuelle, la prévoyance entreprise ne couvre pas le remboursement des frais de santé et est soumis à un cadre légal distinct.

Qui a droit à la prévoyance collective ?

Les entreprises sont-elles obligées de proposer une assurance décès ?

Depuis la Convention Collective Nationale des Cadres du 14 mars 1947, les entreprises sont obligées de proposer ce contrat à leurs cadres. Cela signifie que si vous êtes cadre, votre employeur doit forcément vous proposer ce type de couverture. Attention, d'un employeur à un autre, le contrat prévoit différentes garanties. Il est par exemple possible que le capital garanti ne suffisent pas à vos proches à faire face financièrement à un décès.

Les accords de branche en matière de prévoyance

Concernant l'assurance décès, il existe des accords de branche, qui peuvent permettre aux autres salariés de profiter de cet avantage. C'est notamment le cas dans la banque, le BTP ou encore la plasturgie. Pour savoir si vous avez le droit à cette chance, n'hésitez pas à vous renseigner sur les accords de branche dans laquelle vous travaillez.

À titre indicatif, sur les 39 CCN couvrant plus de 100 000 salariés, seules 14 ont signé un accord de branche pour offrir cet avantage aux non-cadres. Pour les branches couvrant entre 50 000 et 100 000 salariés, on note une signature de 9 branches sur 23. Une majorité des branches a donc choisi de ne pas s'engager en ce sens (CTIP Janvier 2018).

Les accords en entreprise

Au-delà des accords de branche, il est possible qu'un accord ait été conclu au sein même de l'entreprise pour proposer ce type d'avantage aux salariés. Il reste assez difficile de savoir combien d'entreprises privées proposent une assurance décès à leurs collaborateurs en France. Les chiffres montrent néanmoins qu'une majorité d'entre elles ne se contente que des contrats obligatoires, comme la mutuelle ou l'assurance décès exclusivement pour les cadres. Ce privilège à la française n'est donc malheureusement pas adressé à tout le monde.

La prévoyance collective est-elle suffisante ?

Pour les salariés couverts, encore faut-il s'assurer que les garanties correspondent aux besoins éventuels de vos proches s'il vous arrivait quelque chose. Pour cela, vous devez consulter les couvertures ainsi que les montants garantis. Le minimum est la garantie décès avec Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, avec la couverture Accidents du travail et Maladies Professionnelles. Néanmoins, si vous avez une excellente complémentaire collective, certaines prestations supplémentaires peuvent aussi être prises en charge. Le contrat peut ainsi prévoir la mise en place d'une rente éducation pour financer les études de vos enfants ou encore un forfait dédié aux financement des frais d’obsèques. Mais attention, regardez bien les taux, car en général ceux-ci se basent sur les montants donnés par la Sécurité Sociale.

Pour ce qui est du capital, en général, ce dernier ne permet pas à vos proches de pouvoir subsister pendant une longue période. En ce qui concerne les cadres, le montant minimum du capital décès est égal à 340% du plafond annuel de la Sécurité Sociale en vigueur. Le montant forfaitaire de ce dernier est actuellement de 3 681 € (juillet 2022). Le capital décès de la prévoyance entreprise dépend en général du statut de l’adhérent : célibataire, marié ou pacsé, avec ou sans enfants.

En effet, lorsqu'on choisit les montants garantis, il faut prendre en compte la perte du revenu du défunt. Le remboursement des dettes doit aussi être prévu, pour permettre à ceux qui vous sont chers de maintenir leur niveau de vie.

Combien payez-vous pour votre prévoyance entreprise ?

Vous pouvez voir combien vous et votre employeur cotisez sur votre fiche de paie. En général, un item nommé Prévoyance est spécifié ce qui rend la lecture plus aisée.

Différentes tranches existent : A, B et C.

La tranche A correspond à la part de salaire mensuel inférieur ou égale au Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale ou PMSS. Elle est uniquement prise en charge côté employeur. La tranche B, correspond quant à elle, à la part de salaire mensuel située entre le Plafond de la Sécurité Sociale et 4 fois son montant. Quant à la tranche C, c’est la part de salaire mensuel supérieur à 8 fois le PMSS.

5 bonnes raisons de prendre une prévoyance individuelle

Choisir les montants garantis

Lorsque vous choisissez une assurance décès individuelle, vous avez la possibilité de choisir les montants garantis. Chez Getlife, vous aurez par exemple la possibilité de garantir jusqu'à 500 000 € à ceux qui vous sont chers. Nous vous conseillons de calculer les montants dont vos proches pourraient avoir besoin pour choisir le bon montant de garantie.

Vous pourrez aussi choisir les options de votre assurance décès. Il est par exemple possible de profiter d'un déclenchement des garanties en cas de perte d'emploi ou de revenus, ou encore de perte d'autonomie.

Décider de sa cotisation

L'assurance décès individuelle vous permet aussi de décider du montant de vos cotisations. Par exemple, si vous avez déjà une assurance décès collective, votre budget pour un contrat individuel est peut-être restreint. Sachez que pour moins de 10 €, il est parfaitement possible de trouver un contrat. Cette solution est donc abordable, et ouverte à toutes les bourses.

Déterminer ses bénéficiaires

Il est possible que votre contrat de prévoyance collective ne vous permette pas de choisir d'autres bénéficiaires que vos héritiers légaux. Avec un contrat individuel, vous pourrez désigner qui vous voulez. Vous pouvez même choisir une personne extérieure à votre famille, pour pouvoir mettre tous ceux qui comptent pour vous à l'abri.

Une assurance qui survit à un changement d’emploi

L'assurance collective peut être maintenue jusqu'à 12 mois après que vous ayez quitté l'entreprise qui vous permettez d'en bénéficier. Par la suite, soit le contrat enfin, soit l'assureur vous propose de souscrire un contrat individuel. Si vous vous trouvez actuellement dans cette situation, n'hésitez pas à effectuer des devis auprès de différence assureur. Vous devez comparer les prix, mais aussi les garanties qui vous sont proposées.

Un complément à la prévoyance collective

Sachez que si vous avez une assurance collective, l'assurance individuelle n'est pas incompatible. Il peut s'agir d'un contrat complémentaire, pour vous permettre d'obtenir les montants de garantie dont vous avez réellement besoin. Si vous n'avez pas le droit de souscrire à deux mutuelles, il est parfaitement possible d'avoir autant de contrats d'assurance décès que vous souhaitez.

Comment souscrire une prévoyance individuelle ?

Choisir son assureur

Pour choisir votre assureur, vous pouvez tout d'abord voir quelles sont les garanties qui vous sont proposées par chacun. Après avoir déterminé vos besoins, vous pourrez comparer les tarifs à garanties égales.

Il est aussi important de choisir un assureur qui répond à vos exigences en tant que client. Si pour vous des délais de traitement courts sont primordiaux, renseignez-vous sur les performances des assureurs qui vous proposent des devis. Cela vous permettra d'éviter les mauvaises surprises au moment de la souscription ou de la gestion de votre contrat. Vos proches pourront aussi profiter d'une expérience optimale, en cas de déclenchement des garanties.

Chez Getlife, nous avons choisi de vous proposer une formule 100 % en ligne. En plus de la simplicité de souscription et de gestion des contrats, vous profiterez de délais de traitement raccourcis. La réactivité, pour vous aussi ça compte ?

Souscrire une assurance décès

Côté formalités administratives aussi, il y en a pour tous les goûts. Les assureurs classiques proposent généralement des rendez-vous pour pouvoir souscrire en agence. Notre formule 100 % en ligne vous permet d'obtenir un devis rapide, depuis chez vous. Votre souscription sera tout aussi facile.

Pour en savoir davantage sur votre profil, vous devez répondre à un questionnaire de santé. Contrairement à d'autres assureurs, nous avons pris le parti de ne pas vous demander des examens médicaux. Si vous voulez protéger vos proches grâce à une assurance individuelle sans perdre de temps, rendez-vous sur notre site !