PTIA et invalidité : est-ce que ce sont sont les mêmes garanties ?

Confondre la PTIA et l’invalidité, c’est un peu comme confondre le gris anthracite et le noir. Si une erreur de nuance de couleurs peut vous faire faire une faute de goût, la confusion entre ces deux notions peut être beaucoup plus problématique. Il en va de la protection de vos proches, et de votre propre avenir en cas d’accident ou de maladie.

Pour comprendre les garanties qui vous sont proposées, ce décryptage tombe à point nommé.

Différence entre PTIA et Invalidité

La PTIA et l’invalidité sont deux notions qui sont souvent confondues parce qu’elles sont très proches. La PTIA, que l’on appelle aussi la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie correspond à une invalidité permanente à 100 %. Pour qu’un assuré soit qualifié comme se trouvant dans cette situation, il faudra que ce dernier ne puisse plus travailler et effectuer trois de ces quatre gestes du quotidien : se laver, se déplacer, se nourrir ou s’habiller seul.

L’invalidité est une sorte de PTIA avec moins de gravité. Les personnes sont considérées comme étant en invalidité de première catégorie, quand le degré d’invalidité est compris entre 33 et 66 %. L’invalidité de deuxième catégorie est reconnue dès 66 % d’invalidité. Vous pouvez donc qualifier ce statut de “cran en dessous” de la PTIA.

Qui détermine si on est invalide ou en PTIA ?

La catégorie d’invalidité est déterminée par un médecin-conseil de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Lorsque l’assuré dépend de la MSA, c’est cet organisme qui effectue la catégorisation. Pour être reconnu comme étant en PTIA, il faudra consulter le service médical de l’assureur. Ici aussi, le médecin-conseil est chargé d’une évaluation, pour déterminer si le degré d’invalidité atteint les 100 %.

Les rendez-vous avec un médecin-conseil visant à déterminer le degré d’invalidité sont capitaux en matière d’assurance. Ils permettent de savoir quel type de garantie sera déclenchée, pour répondre à la situation de l’assuré. En cas de désaccord avec le bilan d’un médecin-conseil, il est possible de saisir la commission médicale de recours amiable, autrement appelée CMRA.

Les garanties de la prévoyance pour la PTIA

Les prestations en cas de PTIA

En matière de prévoyance, les garanties déclenchées en cas de PTIA sont tout simplement les mêmes que celles qui sont déclenchées en cas de décès. La garantie PTIA est automatiquement accolée à la garantie décès, donc si vous souscrivez à une assurance décès, vous êtes aussi protégé pour la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie. En fonction de votre contrat, il est possible que cela entraîne le versement d’une rente ou d’un capital pour vos bénéficiaires.

Les exclusions de garantie

Il existe des exclusions de la garantie PTIA, qui pourraient vous priver des prestations de l’assureur. C’est donc important de lire les petites lignes de votre contrat. Il est par exemple possible que certaines causes d’accident ne soient pas couvertes, comme lorsqu’elle découle de l’exercice d’un métier à risques ou d’une pratique sportive considérée comme dangereuse. On parle notamment du métier de pompier, de grutier ou encore de la pratique du parachutisme. N’hésitez pas à découvrir notre article sur le sujet, pour savoir quels sont les critères des assureurs en matière de métiers à risques.

Les garanties de la prévoyance pour l’invalidité

Les prestations en cas d’invalidité

Dans la plupart des contrats de prévoyance individuelle ou de prévoyance collective, l’invalidité est une option. Lorsque vous souscrivez à un contrat, n’hésitez pas à vous renseigner sur la possibilité d’obtenir un capital ou une rente si vous vous trouvez dans cette situation.

Il est important de prendre en considération que l’invalidité empêche dans la plupart des cas d’exercer une activité professionnelle. La sélection de votre contrat de prévoyance est donc primordiale, pour vous assurer de pouvoir conserver votre niveau de vie. Il s’agit aussi de protéger vos proches, en assurant la pérennité financière de votre conjoint, ou encore le paiement des études de vos enfants.

L’invalidité selon les assureurs

Ici aussi, la lecture des petites lignes avant de signer votre contrat de prévoyance individuelle est indispensable. Il est important de souligner que certains assureurs choisissent des exclusions de garanties, qui peuvent être les mêmes que pour la PTIA.

Il est tout d’abord possible que les degrés d’invalidité pris en compte ne soient pas exactement les mêmes que ceux déterminés par la Sécurité Sociale. Par ailleurs, votre contrat peut ne couvrir que les invalidités de 2e catégorie, c’est-à-dire supérieures ou égales à 66 %.

Quelle garantie choisir entre PTIA et invalidité ?

D’une manière générale, nous aurions tendance à vous inviter à choisir les contrats garantissant la PTIA et l’invalidité. Dans les faits, un assuré reconnu en invalidité à un taux de 95 % ne peut pas bénéficier du déclenchement des mêmes garanties qu’en cas de décès. Pourtant, son état très proche de la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, occasionnera probablement les mêmes conséquences sur sa vie quotidienne et celle de ses proches.

Si vous disposez déjà d’un contrat de prévoyance individuelle ou collective, nous vous conseillons de bien lire ce dernier, pour vous assurer de profiter des meilleures garanties. Dans certains cas, il est nécessaire de compléter la prévoyance collective par un contrat individuel, pour pallier certaines carences du premier contrat.

Un contrat sur-mesure avec Getlife

En tant que spécialistes de la prévoyance individuelle, nous avons conscience qu’il existe tout autant de besoins qu’il existe d’assurés potentiels. Alors, comme au restaurant, vous allez pouvoir sélectionner chacune des garanties qui vous intéressent. Nous nous occupons de les adapter à votre profil, pour qu’elles épousent véritablement vos ambitions et vos contraintes. La PTIA est systématiquement incluse dans nos contrats d’assurance décès. Libre à vous de juger de la pertinence de la garantie invalidité, disponible en option.

Si vous êtes curieux de découvrir le menu Getlife, rendez-vous sur notre site. En quelques clics, vous pourrez découvrir chacune des options que nous vous proposons. Alors, plutôt entrée, plat et dessert, ou menu rapide pour aller à l’essentiel ?